like box facebook

dimanche 23 août 2015




Si le Château de Saumur m'était conté...

Miniature offrant un dessin  étiré tout en hauteur

J'aime, j'aime pas!
Qu 'est ce qui fait, que vous aimez ou pas un château?
Parce qu'il est meublé?
Son architecture?
Son Histoire?
Ses jardins?

Cette question peut vous paraître anodine mais elle peut avoir tout son sens? Expérience vécue il y a quelques semaines ! Sur 4 personnes ayant effectué la visite  du château de Saumur , les avis étaient partagés et pourtant.......il y a tellement à raconter sur ce château aux  multiples rebondissements historiques passionnants, aventures et mésaventures à en perdre la tête, le fil même de l'histoire, débats et combats de pouvoir. J'ai profondément aimé! Alors c'est vrai, ce n'est certes pas le château de Versailles, de Valencay, il n'y a pas beaucoup de meubles, on ne fait pas forcément "Waouh" mais la "guide" a su nous faire voyager dans le temps sous un soleil de plomb!

Cette visite n'était pas fortuite, elle était principalement conditionnée par un événement  récent, la reconstitution  et la pose d'un épi de faîtage de la tour sud (un projet vieux de quelques années), haut de 12 mètres, orné de la fleur de lys et de fritillaires pintades,
voir enluminure

de 12 000 feuilles d'or, un travail artistique de titan, 7 corps de métiers réunis  et 5000 heures de travail (https://www.fondation-patrimoine.org/read/0/actualites/documents/presentation-1er-juillet-adheneo2012.pdf).


Fonction paratonnerre


Si le château m’était conté....
Imaginez  vous un instant  quelques siècles en arrière, plus exactement au Xème siècle. A la place de ce château , sur cette colline  surplombant la ville, la zone était inhabitée, la ville de Saumur n'existait pas encore.
C'est le Comte de Blois Thibaud, seigneur du Saumurois, qui décide d'investir les lieux en y installant une abbaye bénédictine pour protéger les reliques de St Florent ( Cf histoire de St Florent  et de son frère Saint Florian), d'où le nom de l'abbaye de St Florent. C'est alors que le Comte de Blois, pour protéger  celle-ci, y fait édifier une fortification, appelée Château de Saumur. Comtes d'Anjou  et de Blois rivalisent ce qui conduit à la prise du Château et de l'abbaye par Foulques Nerra. Les bâtiments seront brûlés et les moines expulsés. A l'époque, le site  jugé  stratégique  est alors  très convoité , les batailles s'enchaînent. C'est le Comte de Poitou qui s'en empare en 1068 puis Foulques Le Réchin, Comte d'Anjou,y fait  élever  une Tour maîtresse  de 19 m, de forme barlongue et munie de contreforts.

Foulques V, succède à Foulques le Rechin; Avant de partir en Terre Sainte, il marie son fils  Geoffroy  V d'Anjou (Le Bel ) dit Plantagenêt à Mathilde ( fille du  Roi d'Angleterre). Ils ont un fils, Henri II, duc de Normandie puis Comte d'Anjou  et duc d'Aquitaine par son mariage avec la duchesse Alienor  (que l'on retrouve également à l'Abbaye de Fontevraud). Nous sommes alors en 1152, il s'ensuit  une longue rivalité entre Plantagenêts et Capétiens. En 1203 Philippe Auguste s'empare  de la Tour maîtresse.

Bienvenue à St Louis quelques années plus tard , le Château de Saumur subit une réelle métamorphose . La Tour maîtresse est entourée de quatre tours rondes.

En 1368, Louis 1er, second fils du roi Jean le Bon utilise les premiers niveaux de la forteresse de Saint Louis comme soubassement du château-palais qu'il fait bâtir alors pour rivaliser de luxe avec ses frères Charles V, roi de France , Jean, duc de Berry et Philippe, duc de Bourgogne. La miniature ci- dessous  témoigne de la magnificence du château.



Entre 1447 et 1472, le roi René  encore appelé le bon roi René  et fils de Yolande d'Aragon  fait réaliser divers aménagements du Château . Il décède en 1480 mais ne laisse  aucun héritier masculin. C'est  Louis XI, son neveu qui se rend maître de ses possessions. Le duché d'Anjou retourne au Royaume de France...

1589, le royaume est déchiré par une guerre depuis vingt sept ans  entre catholiques et protestants. Philippe de Mornay, fidèle du roi Henri de Navarre a été choisi pour gouverner Saumur choisie comme place de sûreté pour les protestants. Il organise la défense du Château et de la Ville et fait construire une fortification autour de celui-ci. Le château connaîtra alors une période de fastes .

En 1621, Philippe de Mornay est disgracié, le Château est pillé par les soldats du roi Louis XIII; Il sert à la fois de résidences aux gouverneurs catholiques  et de prison jusqu'à la fin de l'ancien régime. Les motifs d'emprisonnement sont : délit d'opinion, délit de conduite pour les personnes de bonne famille comme le Marquis de Sade. Puis avec la Guerre d'Indépendance américaine, ce sont  les prisonniers de guerre, marins anglais destinés à être échangés contre des prisonniers français.

Le château est saccagé tant et si bien qu'un projet de démolition est élaboré. Napoléon  va sauver ce château de la destruction. De passage à Saumur au début du 19ème siècle, il décide d'en faire une prison d'Etat. Les prisonniers sont alors un baron anglais, un ministre espagnol....

En 1815, le Château devient dépôt d'armes et de munitions puis est  classé monument historique.
En 1906, la Ville de Saumur rachète le Château à l'Etat afin d'y installer un musée municipal aujourd'hui musée de France.

Il y aurait moultes  lignes encore à écrire , mais  ce n'est pas l'objet  ici . Le plus important est d'aller le visiter (en été si possible pour profiter du panorama, des animations) tout en s’imprégnant de l'Histoire et des turbulences du passé.


 Le château offre une vue magnifique sur sa ville



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire