like box facebook

samedi 14 septembre 2013







Le jardin botanique de Tours,
un parfum d'enfance!


Rarement je suis allée au jardin botanique de Tours, mais chaque fois c'est toujours un émerveillement pour les yeux, un bain de douceur, un "spa de faune et de flore" , ma madeleine de Proust! A chaque visite, je conserve ces images dans un coin de mon esprit , dans une petite case et je ne veux surtout pas les y enlever de peur qu'un jour elles ne soient à jamais détruites par le poids de la modernisation. Ces images resteront inaltérables à chaque pas franchi, à chaque étape de ma vie, elles me renvoient toujours à mon enfance.




Je n'écrirai pas l'histoire de ce parc ( d'autres sites le feront sans doute bien mieux que moi ,cf fin de cet article) si ce n'est que son existence remonte environ à  1843  et nous retiendrons un nom :  Jean-Anthyme Margueron  (un pharmacien) qui mena à bien la réalisation de ce parc. Mais ce n'est pas tant l'histoire qui m'a interpellée mais plutôt les émotions, la beauté du paysage , des arbres, des plantes  et les animaux !

Les animaux! Retour en enfance: je me rappelle alors  de ce phoque, Bobby  offert à la ville de Tours par un poissonnier en gros. Il aurait été péché en mer du Nord en 1953. Il disparaîtra en 1992;

Jean Richard en visite au Jardin Botanique en 1964
C'était bien évidemment l'attraction du moment, l'ourse Sophie lui aura succédé jusqu'en 2009 . Aujourd'hui, les  nouveaux résidents sont les porcs-épics (vraisemblablement venus du Zoo Beauval). Ils ont attiré ma curiosité  mais mon attention fut plutôt portée par d'autres animaux plus familiers  dont je ne me lasse pas de regarder. Certains me font rire aux larmes tel ce chevreau quelque peu  téméraire qui vient de découvrir qu'il a quatre pattes l'aidant ainsi à faire des pitreries (Il était d'ailleurs difficile de le prendre en photo tellement il  avait la bougeotte) , à se mettre dans les endroits les plus improbables, il est en train de découvrir la vie et ce qui l'entoure...


Quel bonheur d'entendre rire parents et enfants aux moindres déplacements épiques de ce chevreau regorgeant d'énergie! 

Et puis j'entends rire de nouveau  un peu plus loin à la vue de cet âne . Ce n'est pas tant cet animal qui fera rire cette dame accompagnée de son mari et de sa petite fille  mais plutôt l'anecdote que lui rappellera l'image de celui-ci.
Les enfants resteront en extase devant les wallabies, sages comme des images,imperturbables:

Quelques pas plus loin, dans une volière, on pourra s'arrêter à observer ces perruches au plumage coloré .Elles trouvent leurs origines en Australie et Amérique du sud:


Je me plais à déambuler dans les  allées de ce parc, j'y vois les gens  rire, lire, prendre du plaisir, sur les bancs au milieu des  canards qui viennent manger dans leurs mains en toute complicité  avant  d'effectuer le  petit plongeon nécessaire dans ce bassin , un  paradis de nénuphars:


  



Ce parc me laisse béate, je me laisse à l'inspiration du bien moment, à admirer ces parterres de fleurs colorés, dessinant les allées bien structurées et invitant les arbres centenaires à se mettre en valeur, laissant entrevoir des formes bien définies et insolites.
:



Le jardin botanique détient à lui seul la clé de se havre  de bonheur, d'extase; C'est  un "spa" naturel , un endroit ouvert à chacun parce que gratuit. On oublie le stress quotidien , on lit ces sourires sur les visages, c'est une véritable invitation au repos, aux retrouvailles familiales, on se libère du stress quotidien.

On pourra finir ou commencer  par la visite de cette serre exotique:
serre abritant des espèces tropicales




Un peu d'histoire:
 www.tours.fr/include/viewFile.php?idtf=556&path=0d%2F556...