like box facebook

jeudi 8 août 2013




Brézé:
Un château qui en cache un autre....



Insolite, atypique, remarquable, curieux, sobre et ingénieux :  il n'y pas d'autres mots pour  qualifier le Château de Brézé , une visite d'un château dans un autre château cela restera sans aucun doute  dans les annales mais rassurez -vous , vous ne paierez qu'une seule entrée à un prix tout à fait honorable (11€) et de bons moments à passer. Ce château privé est ouvert au public depuis une dizaine d'années.



 '
Situé en Anjou non loin de l'Abbaye de Fontevraud (c'est effectivement cette direction qu'il faudra suivre car la signalisation pour Brézé est bien tardive ) dans un parc de 20 hectares entouré de vignobles.

Ce site ( aujourd'hui propriété de Charlotte de Dreux-Brezé  épouse du comte Bernard de Colbert )est exceptionnel, il retient toute l'attention tant il est complet et mystérieux. Non seulement vous accéderez au jardin, aux dépendances, au lieu de dégustation de grands crus mais aussi et surtout au château souterrain:
Les dépendances datant du XVIIème siècle -Bâtiments construits par le duc de Condé
Souterrains(ou habitations troglodytiques) ouverts au public récemment



Entre le IXème  et XIIème siècle, aucun château de surface n'existait vraiment, les habitants s'étaient réfugiés dans le château souterrain, les seigneurs eux avaient choisi de s'installer  au Château de la Bouchardière sur la route de Fontevraud.

On accède aux souterrains par une galerie (datant du XV -XVIème siècle), ancienne pente d'accès aux dépendances. Elle fait communiquer entre eux les souterrains du Château, les logis et les fossés.


 
La vie dans  les roches du Château ne s'est pas limitée à une occupation médiévale . Au cours des siècles suivants ont eu lieu des aménagements comme les caves,  les cuisines, la glacière  et bien d'autres.

Dans les châteaux, les cuisines furent souvent éloignées des logements principaux. Dans cette cuisine souterraine on pourra y observer tout l'équipement nécessaire : une cheminée du XVIème siècle et ses deux fours à pain, un évier et la petite curiosité : un lieu (désigné comme niche) de couchage  à l'étage destiné à l'aide ou au surveillant de cuisine.

Au cours de la visite , pléthore de curiosités souterraines dont une salle de pressoirs , l'un d'eux datant du XIXème siècle.

La visite du Château de surface  sera un peu plus rapide une grande partie des pièces étant privées mais nous pourrons y découvrir quelques petits joyaux comme la chambre de Richelieu , une salle de bain
obsolète
et une galerie datant du XIX ème siècle avec des tableaux sans doute sauvés pendant la révolution  de
personnalités royales:
Galerie
Vous n'y trouverez aucune rutilance, ce  château n'a pas son pareil .

Pour visiter ce site, armez-vous de bonnes chaussures surtout pour les souterrains ou pour monter les marches parfois déformées et glissantes.

Le petit plus, une entrée achetée vous donne  accès à un autre monument  de la région à un prix réduit  ( Si le Grand Pressigny pouvait s'en inspirer...).