like box facebook

samedi 28 juillet 2012

Chinon, un aller simple pour le Moyen Age!

  Cliquer sur "J'aime"                                                          Click above on " I like
Les rues de Tours commencent à se  vider, où diantre sont  toutes ces bonnes gens ? C'est la période des vacances  estivales, beaucoup auront choisi la mer, certains la montagne , d'autres la Touraine , lieu culte de l'art de  vivre! Je vous donne un indice : on y boit du bon vin ,on y pratique l'intronisation et les marchés médiévaux, c'est aussi le "Pays" de Rabelais..... eh oui, si vous souhaitiez  vivre à l'époque de Jeanne d'Arc, c'était le moment où jamais  (ainsi qu"aujourd'hui: Dimanche 22 Juillet)  Chinon  change d'Ere  pour la circonstance, pour fêter le sixième centenaire de la naissance de  " La Donzelle Jeanne " (1412-1431) comme on l' entendra souvent lors de cette journée; Le rendez-vous était donc au Château, forteresse royale pour vivre à nouveau au rythme du Moyen Age.
Le soleil avait lui aussi décidé de ne pas louper l'événement pour le moins du monde ! Au programme chevaliers, arquebusiers, fauconniers, ateliers ( potier, forgeron, cantinière .... ateliers loisirs créatifs où l'on apprenait à façonner des "papebots"), jeux, animations théâtrales et humour, il y en avait pour tout le monde, petits et grands ...une ambiance  où l'on s'amusait, se déguisait, ou l'on riait, jouait au soleil ou à l'ombre! Immédiatement je fus attirée par des  voix, et la foule : 3 chevaliers  sur des chevaux façon  échecs géants, illuminaient les regards, les rictus "pointaient le bout de leur nez" ! Parce que oui, même si l'on retraçait la vie des chevaliers, on le faisait avec beaucoup de pédagogie tout en restant un moyen de divertissement : Les enfants  étaient béats d'admiration! ,n
Quelques pas plus loin les campements...
                       
et quelques ateliers. Alors que le forgeron battait le fer  ( il faut battre le fer tant qu'il est chaud n'est ce pas?) sous cette chaleur accablante, la potière était elle concentrée sur l'objet qu'elle était en train de façonner sans oublier la tisseuse! Il ne faisait pas bon à rester sous les tentes....
 Les  réjouissances ne faisaient que commencer! Au moyen Age on aimait bien manger et bien boire! Ils ont pensé à tout ! Pour ceux qui  avaient envie  de vivre l'aventure transcendante et tester la nourriture du Moyen Age : Il y avait de la compote de pommes; Après la cuisine, il fallait "récurer les plats" en cuivre façon Moyen Age.
A la vaisselle!!
Après avoir festoyé, rendez-vous à la taverne pour la boisson du Chevalier à  l'aspect de vin rouge mais à base de fruits, le tout sans alcool ! Gloups  c'était bien bon! Un autre gente dame s'il vous  plaît.
Chemin faisant,  deux  chevaliers s'affrontaient à l'épée! 
video
Et puis n'oublions pas le pourquoi de cette fête : le sixième centenaire de la naissance de Jeanne d'Arc!
Ajouter une légende
 
Un véritable veaudeville à couper le souffle, on pouvait difficilement retenir les larmes de joie, les rires  ! Il fallait récupérer la Donzelle  des mains des français, pour les anglais tous les coups étaient permis et  l'arsenal était de mise ! Les canons retentissaient  et parfois pas ( il y avait des loupés volontaires sans doute , il fallait en rajoutait!)
et malgré les bruits, les oiseaux ( le faucon, le hibou..... ) ne bougeaient pas d'un pouce!
Si vous souhaitez continuer l'aventure médiévale, rendez- vous le 3-4 Août au marché médiéval  cette fois!
Pour information : le prix de l'entrée du Château + animation : 9.00€/ personne
 

dimanche 8 juillet 2012

Savonnières à la voile!

                                                           Cliquer sur "J'aime"                                                          Click above on " I like " Dès que le vent  soufflera, je repartira, dès que les vents souffleront nous nous en allerons " (Renaud) Dimanche 1er Juillet à Savonnières, les  bateliers participaient à la fête de la Loire à vélo et proposaient des balades en bateau sur le cher. L'association des bateliers fêtait ses 20ans . Soleil et foule avaient dû veiller à ce que la fête soit plutôt réussie! Il y avait du monde!
L'association ( composée de volontaires) s'est efforcée, depuis 20 ans, de reconstruire à l'identique des bateaux en bois caractéristiques des cours d'eau de la région : pas moins de cinq embarcations. La batellerie occupait autrefois une place prépondérant dans la vie de la commune!
 
Un peu plus loin de l'autre côté de la rive , des maquettes reconstituaient la construction et la vie d'un chantier en 1451!
 Samedi soir, on fêtait aussi la mise à l'eau du Scute ( après 3 ans  de réalisation dans la bonne humeur et volontariat, l'enthousiasme est toujours de rigueur " Quand on aime, on  ne compte pas")
L'association regroupe de passionnés pour promouvoir la pratique de la navigation traditionnelle dans notre région, réunir les compétences locales en matière de charpenterie de marine et faire découvrir au plus grand nombre l’art et le plaisir de la batellerie. 
L'heure était donc à la fête, le tout dans une ambiance musicale "country"!
Il était ainsi temps de repartir à pied, en vélo ou en bateau ! oyez matelot!
 
Prochain article : le segway

jeudi 5 juillet 2012

Et si on changeait d'Ere?

      Cliquer sur "J'aime"                                                          Click above on " I like J'avais eu vent de l'information depuis quelques mois et j'avais vraiment envie de me rendre à l'évènement : La forteresse du Faucon noir ou les métiers du Moyen age .Oui mais voilà, il fallait patienter  puisque l'ouverture n'a eu lieu  que Samedi 30 juin, je trépignais donc d'impatience!
En route donc pour la forteresse de 991 de l'impitoyable Comte d'Anjou  Foulque NERRA à Montbazon  où se tient encore le plus vieux donjon de France qui mesurait à l'origine 38 mètres de haut ( contre 28 aujourd'hui) - Un autre donjon est encore visible au Château de Langeais dans un état plus obsolète.
                                           La statue de la vierge  Marie et haute de 9 mètres surplombe ainsi le bourg de Montbazon ( Elle sert aussi de paratonnerre) 
A l'entrée du Château, 2 deniers par personne vous sont donnés, c'est ainsi la monnaie d'échange pour accéder aux ateliers du Moyen Age
Et voilà , il nous suffit de 4 malheureuses pièces pour basculer du 21 ème siècle au Moyen Age ( Back into the past, the middle ages!) avec les tenues d'antan, la découverte des métiers (le vitrailliste, le potier, les frappeurs de monnaie, le forgeron, l'artisan du cuir, l'abalestrier...) Ce sont surtout les enfants qui se régaleront, un bon moyen ludique de les occuper.Certains s'attarderont à  la calligraphie, l'art de bien écrire...et de bien s'appliquer, d'autres préfèreront  la poterie ou le travail de cuir; Chacun pourra repartir fièrement avec sa création "du passé".
                                                             le forgeron
L'osier provient bien évidemment de Villaine- Les-Rochers( commune spécialisée dans l'osiériculture)  mais voilà il est nécessaire de l'humidifier pour pouvoir le travailler-
Atelier Calligraphie
Tout au long du parcours, il y a aura également les jeux de l'époque. Les oies s'en donneront également à coeur joie! Le siège d'une ville ou d'un château relève d'une entreprise lourde. Pour cela, les moyens mis en place sont à la mesure sont à la mesure d'une fortification.
  
Le couillard




Sur le site, on peut découvrir différentes machines dont  une à taille réelle( le couillard) . Elles sont mises en action afin d’en comprendre le fonctionnement.  Le couillard, c’est la machine à contrepoids la plus perfectionnée. Grâce à deux huches, la manutention est simplifiée, la charge étant divisée par deux. La portée est inférieure à celle du trébuchet, mais sa cadence de tir très élevée lui permettra de rivaliser pendant plus de deux siècles avec l’artillerie à poudre. Quelques tirs avec des  ballons  seront effectués afin de nous rendre compte de la portée ainsi que de la force de frappe!
L'histoire nous conduira également dans les souterrains où l'on découvrira les cachots, les passages d'évasion et plus particulièrement  la salle de torture  peu utilisée quand on savait le supplice qui attendait les prisonniers ( quelques élongations de membres!!) et un certain sadisme dans l'épreuve car  on rafraichissait le prisonnier, on le nourrissait entre chaque séance  voire même le complimentait pour son courage tout cela bien évidemment dans le but de le décourager et le faire avouer.
 Autre forme de sadisme: On plaçait également le condamné à l'intérieur d'une cage suspendue, généralement cylindrique, dans laquelle il ne pouvait s'asseoir. Au bout d'un certain temps, attirés par la l'odeur de putréfaction du malheureux, les corbeaux finissaient par se poser sur la cage pour le picorer à petit feu.
Du 30 juin au 31 Août avec des visites noctures le week end à partir de 22 Heures  - Dégustation possible sur place des mets  annoncés par l'aboyeur, entouré de saltimbanques et conteurs! tarif adulte visite : 9.50€ ou 11€  en nocturne le vendredi et samedi enfants: 6€ ou en nocturne : 7€.             For a quick overview of English translation: copy the above text and paste it via that link!